10ème rencontre, Réseaux Professionnel Féminins et des Réseaux Sociaux d’Entreprise

Le jeudi 29 novembre 2012 a eu lieu une matinale relative aux réseaux de femmes en entreprise, organisée par l’Observatoire des Réseaux Sociaux d’Entreprise à l’occasion de la sortie du livre de Claire LAUGIER “LES RÉSEAUX PROFESSIONNELS FÉMININS : Quand l’entreprise se met au service d’une réussite pluriELLE” aux éditions l’Harmattan.

 Affiche
Amélie et moi, actuellement étudiantes en deuxième année à HEC Paris, avons accepté avec plaisir de faire le compte-rendu de cet événement.

Au cours de nos études, nous avons été interpellées par l’attitude de certaines de nos camarades qui souvent n’osent pas suffisamment – et nous avons-nous même des progrès à faire en la matière. En réaction, nous avons été plusieurs à nous réunir pour fonder dans notre école l’association The Parity Project, afin de discuter de l’égalité hommes – femmes sur le campus et d’aborder ensemble les questions qui fâchent : pourquoi les filles, qui sont aussi brillantes que les garçons tout au long de leurs études, réussissent-elles moins bien aux concours, notamment à l’oral ? Pourquoi voit-on moins de femmes présidentes d’associations en école que d’hommes ? Pourquoi les femmes hésitent-elles à se spécialiser dans certains domaines comme l’énergie, la finance, l’automobile… ? D’où vient le manque de confiance évident chez la plupart des femmes, dès leurs études ?

Nous avons donc eu la chance de pouvoir assister à ce petit déjeuner. Ce fut un plaisir de découvrir autrement le monde du travail, dans l’optique de réseaux professionnels dynamiques comme MixCity (réseau de femmes BNP Paribas), Women@Renault (réseau de femmes chez Renault) ou Plazza (le réseau social entreprise d’Orange).
Plus de 80 collaborateurs de grandes entreprises du CAC 40 et de différents Ministères et administrations ont participé à cet événement dont l’objectif principal était de faire le point sur le développement des réseaux sociaux de femmes.

Salle

Pierre PREVEL, Secrétaire Général Adjoint de l’Observatoire, a d’abord présenté le Pôle Scientifique de l’Observatoire qui a pour objectif de publier des articles et livres rédigés par des membres de l’Observatoire autour de la thématique des réseaux sociaux d’entreprise.
Pierre PREVELPierre PREVEL

Ziryeb MAROUF, Président de l’Observatoire, a rappelé les enjeux de l’égalité professionnelle homme / femme traités lors de cette Matinale.

ziryebZiryeb MAROUF

Claire LAUGIER (BNP Paribas) a ensuite présenté son livre Les Réseaux professionnels féminins, publié aux éditions de l’Harmattan.

claireClaire LAUGIER

Dans cet ouvrage, elle retrace l’historique des réseaux féminins et illustre la situation en entreprise au travers d’interviews de quelques femmes issues d’environnements diversifiés (Société Générale, BNP Paribas…). Elle aborde plusieurs questions, notamment celle de l’intérêt et de l’utilité de ces réseaux sociaux pour les collaborateurs (homme/femme), ainsi que pour l’entreprise/institution.

La présentation du livre de Claire LAUGIER était extrêmement intéressante. En quelques mots, elle nous a présenté son parcours professionnel, les difficultés rencontrées qui l’ont poussée à écrire son livre. Son explication était à la fois très personnelle, concrète et percutante pour beaucoup d’entre nous.

Ensuite a eu lieu une table ronde animée par Laurent DEPOND, Directeur de la Diversité du groupe Orange,Laurent DEPONDavec la participation de :

– Brigitte DUMONT – DRH Groupe adjointe, Orange

Brigitte DUMONT

– Emmanuelle FENARD – BNP Paribas – Association MixCity

Emmanuelle FENARD

– Valérie MERIOT BURN – Responsable Diversité Groupe, Renault

Valérie MERIOT BURN

– Gisèle SZCZYGLAK – Philosophe

Gisèle SZCZYGLAK

Cet événement a été très enrichissant car plusieurs femmes de secteurs divers et à des postes différents sont venues témoigner sur le développement des réseaux de femmes au sein de leur entreprise et sur le rôle que la culture d’entreprise joue dans la mise en place de ces réseaux.
Nous avons également pu apprécier la présence de quelques intervenants masculins, qui cependant ne représentaient que 15% de la totalité des participants. Les hommes deviennent donc une espèce en voie d’apparition au sein des débats sur la parité. Heureusement, car comme l’explique la philosophe Gisèle SZCZYGLAK, la présence des hommes est indispensable à la réussite d’un réseau de femmes; dans un premier temps, les femmes ont besoin de se retrouver et de construire leur réseau exclusivement entre elles mais par la suite, ce réseau doit s’ouvrir aux hommes pour pouvoir perdurer et être utile à tous dans l’entreprise.

A la suite de ce petit-déjeuner, nous avons ainsi décidé de lancer le site internet de notre association pour faciliter « virtuellement » les échanges  entre étudiant(e)s d’HEC, développer ce réseau et le structurer autour d’événements divers en nous inspirant des exemples et des témoignages que nous avons pu entendre.

Merci à tous ces intervenant(e)s , qui par leur humour et leur énergie nous donnent encore plus envie d’ « apprendre à oser » !

amelia - camille

Amélie PEDERSEN et Camille DAUDET,
étudiantes HEC Paris.