19ème Rencontre: Les nouveaux espaces de travail à l’ère digitale

Afin d’introduire le thème « Les nouveaux espaces de travail à l’ère digitale », Ziryeb Marouf le président et fondateur de l’Observatoire des Réseaux Sociaux d’Entreprise est revenu sur 4 composantes clés : les Bytes, les Bricks, les Behaviours et la Brand.

Les Bytes représentent la 1ère composante de cette structure en « 4B ». Elle renvoie au volet technologique. C’est, en effet, à travers la révolution numérique que l’on a vu apparaitre un rapport au digital qui a simplifié nos usages au quotidien et automatisé les tâches à faible valeur ajoutée. On constate aussi l’émergence de nouveaux mots tels que chatbot, dataViz, blockchain et bien d’autres qui ont fait leur apparition aussi bien dans notre sphère privée que professionnelle.

Le 2ème « B », fait référence aux Bricks, il est lié aux transformations qui affectent l’aménagement de l’entreprise. Il est question, ici, de notre rapport à l’entreprise, et plus précisément de notre rapport au lieu de travail. Les lieux de travail bénéficient progressivement des règles du community management, et des « virtual teams» pour permettre de casser les silos et faire travailler des équipes ensemble. D’après Z. Marouf on parle d’un passage « du virtuel au réel », avec des sites d’entreprises repensés autour de l’ergonomie, du well-being at work et des espaces flexibles. D’ailleurs, ces espaces sont conçus pour s’adapter à nos besoins : être concentré, en brainstorming ou en réunion. Ils peuvent être également ouverts grâce à l’incubation de start-ups pour permettre aux équipes d’une entreprise de s’ouvrir vers l’extérieur et de laisser place à plus de créativité. De nombreux témoignages viennent illustrer l’intérêt de ces nouveaux espaces de travail.

La 3ème composante de cette structure, les Behaviours, repose sur la gestion des aspects comportementaux. Ces nombreux changements vont effectivement entrainer un rapport différent à l’autre, à mon alter ego, à mon équipe, à mon manager, à l’organisation, et même un rapport différent aux prestataires, aux partenaires et fournisseurs. Un accompagnement au changement est donc à prévoir lorsqu’on parle de nouveaux espaces de travail à l’ère digitale.

Enfin en ce qui concerne la Brand, les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) ont compris très tôt que le well-being at work, les outils numériques et les comportements agiles deviendraient le fer de lance de leur attractivité en tant qu’employeur. Aujourd’hui, les grandes et anciennes structures se mettent en mutation pour intégrer de nouvelles méthodes de travail qui délivrent non seulement de la productivité mais aussi de la convivialité.

Pour conclure, nous pouvons affirmer à l’aube de cette 19éme rencontre que la révolution digitale a un impact sur notre vie au quotidien. Notamment au sein de nos lieux de travail qui évoluent vers plus d’agilité et de travail collaboratif. Ce sont donc les dispositifs techniques et les outils introduits dans l’entreprise à travers les Bytes, les Bricks, les Behaviours et la Brand qui permettent de matérialiser un idéal pour le collaborateur. En réalité, c’est ce qui lui permet de décider « où », « quand » et « comment » il souhaite travailler.