Le Management des Connaissances deviendrait-il social ?

Pierre PREVELLa prochaine rencontre de l’OBSdesRSE aura lieu sur le thème du “Social Learning”…
Pierre Prevel, pouvez-vous nous en dire plus ?

Pourquoi ce thème est il actuel ?
Le management de la connaissance (knowledge management ou KM) s’intéressait jusqu’alors principalement à la gestion des documents, et aux stocks de connaissances. Depuis quelques années, cette dimension est complétée par la gestion des flux, et est davantage centrée sur les personnes.

Pourquoi cette évolution ?
L’approche « stocks-documents » est précieuse pour toutes les entreprises, et surtout celles qui ont un cycle économique long, ce qui les amène à réutiliser les connaissances acquises par les personnes et les équipes projets il y a 10,20 ou 50 ans.
Les entreprises qui ont un cycle court trouvent beaucoup d’avantages à développer le « KM social », basé sur les conversations (dans les réseaux sociaux, les outils collaboratifs, la messagerie …) la localisation des experts et des « sachants » sur un thème donné, les communautés, l’entraide de pair à pair …
Enfin, les technologies de type 2.0 et l’augmentation de la taille des réseaux informatiques et de la puissance des ordinateurs nous donnent des moyens techniques nouveaux.

Quels types de gains pour l’entreprise ?
Le management de la connaissance permet de contribuer à la solution de problématiques très diverses et très opérationnelles. A mon avis, les questions les plus courantes portent sur le « comment » atteindre ces objectifs :
–    fluidifier et accélérer la mise en marché d’un nouveau produit / service
–    innover de façon participative (nouveaux produits, usages, clientèles et amélioration continue des processus)
–    concevoir et déployer efficacement un nouveau système d’information
–    contribuer à l’intégration des nouveaux embauchés et des filiales récemment acquises
–    définir de façon collégiale des éléments d’une politique d’entreprise ou d’un plan stratégique, en demandant leur avis aux cadres, à certains collaborateurs, ce qui accroit leur engagement, leur adhésion …

Et qui est concerné ?
Toutes les fonctions de l’entreprise, et en premier lieu le « business » (marketing, commercial, multicanal), les Ressources Humaines, la Communication, la Direction des Systèmes d’Information, la R&D et la Direction de l’Innovation, la Direction générale …

Que nous apportera la 9ème rencontre ?
Nous aurons des témoignages très différents, opérationnels, des retours d’expériences qui nous donneront beaucoup d’idées pratiques et nous feront dire « YES, WE CAN » !

Ancien responsable e-learning / KM de deux groupes bancaires français, Pierre Prével est co-animateur de plusieurs communautés de pratiques : COP-1 (KM), l’Observatoire des Réseaux Sociaux d’Entreprise (SGA et responsable du pôle scientifique), et le Club elearning KM Interentreprises. Il est membre associé de l’Observatoire Netexplo et Expert Entreprise Associé à l’École Centrale Paris.