4ème atelier, Lancement et Animation d’une communauté d’Experts : facteurs-clés et indicateurs de succès

Echanger et partager l’expérience de Christophe HAMER, Responsable de Projet Compensation & Benefits pour BNP Paribas à la DRH Corporate sur le sujet suivant : “Lancement et Animation d’une communauté d’Experts : facteurs-clés et indicateurs de succès”Atelier

Commentaires

Merci pour cette présentation

14Vendredi, 02 Décembre 2011 07:43

Arnaud REBY

Merci pour cette présentation fort intéressante, et riche d’enseignements pour nos projets en la matière.

Des Outils qu’en est il ?

13Jeudi, 01 Décembre 2011 14:43

Severine GUEDE

N’ayant pas très bien compris les outils que vous exploitez, pouvez vous ré expliquer svp ? de manière brève, bien sûr.

Suite à cette “mini” présentation, ces espaces communautaires prennent ils la place ou ont ils pour objectif futur de supplanter les /l’intranet groupe ?
Et des lors sont ils accessibles en dehors du réseau de l’entreprise ?

Merci pour votre retour.

Des outils qu’en est il ?

Jeudi, 01 Décembre 2011 17:35

HAMER Christophe

Le dispositif technique que nous utilisons s’appuie sur 2 outils principaux interfaçés mutuellement :
– un portail centré autour de la discussion publique ou privée,
– et un espace de travail collaboratif très sécurisé centré autour du partage documentaire ou de données.
La communauté n’a pas du tout pour vocation ou ambition à se substituer à l’Intranet de l’entreprise diffusant de l’information corporate descendante, au contraire de la communauté qui échange et ne se contente pas de seulement recevoir, de l’information ciblée à laquelle chacun peut réagir.
Enfin, pour répondre à la dernière question, nos communautés de métier / d’experts sont pour l’instant strictement internes, mais je rêve un jour dès que l’organisation sera prête et les usages bien installés, de les ouvrir vers l’extérieur quand je vois toute la valeur et la richesse des échanges de l’Observatoire des RSE!

Communication auprès de la communauté et du groupe

12Jeudi, 01 Décembre 2011 14:36

Severine GUEDE

Comment avez vous promu l’émergence de la communauté comp and ben ? afin de faire connaitre ce nouveau mode de collaboration au sein de l’entreprise.
Vous êtes vous uniquement appuyé sur le “noyau dur” (expression que vous utilisez et qui sous entend une forme de com virale) et le sponsoring ?
Merci pour votre retour.

Communication auprès de la communauté et du groupe

Jeudi, 01 Décembre 2011 17:14

HAMER Christophe

Nous avons eu la chance d’être la communauté pilote du projet plus vaste de communautés RH initié par RH Groupe pour l’ensemble des 3000 collaborateurs de sa filière et nous avons du coup bénéficié de leur plans de communication et avons été au titre de pilote été énormément sollicité pour témoigner de l’expérience auprès du reste du goroupe, et pour le reste, le sponsor a fait son travail de sponsor à son niveau pour promouvoir l’initiative auprès du management du groupe.

Très intéressant

11Jeudi, 01 Décembre 2011 14:34

Marie-Eve DE MONTMARIN

Merci pour ce partage d’expérience, j’en ressors avec de nouvelles idées d’animation pour nos communautés 🙂
A bientôt

Très intéressant

Jeudi, 01 Décembre 2011 17:09

HAMER Christophe

Merci à vous tous pour votre écoute et vos questions, et la vie communautaire ne s’arrêtant pas là, à votre disposition bien sûr au sein de la grande communauté de l’Observatoire pour continuer à nous enrichir mutuellement de tous ces très riches échanges.

Qui pour animer ?

10Jeudi, 01 Décembre 2011 14:21

Jean-François GENY

L’animateur doit-il être un expert du C&B ?

Merci.

Qui pour animer ?

Jeudi, 01 Décembre 2011 17:06

HAMER Christophe

Je ne le crois pas, tant que nous n’aurons pas trouvé de moutons à 5 pattes cumulant expertise Comp&Ben et en animation de communautés, il me semble préférable de privilégier les animateurs aux experts, pour leurs qualités rédactionnelles et relationnelles avec le réseau d’experts à sollicite.

Etre soutenu par un sponsor

9Jeudi, 01 Décembre 2011 14:12

Severine GUEDE

Comment vous êtes vous fait soutenir par la responsable RH ? Je Souhaite des précisions quant à la démarche qu’elle a entreprise auprès des équipes voire les équipes groupe ?

Etre soutenu par un sponsor

Jeudi, 01 Décembre 2011 17:01

HAMER Christophe

Pour ce type de projet auquel il est très périlleux et difficile d’associer un ROE / un retour sur investissement, et qui sont donc bien souvent les premiers arbitrés en terme d’investissement et de ressources, la volonté et le soutien du sponsor sont véritablement clés pour porter le projet jusqu’à son terme.

Plan d’animation rythmé

8Jeudi, 01 Décembre 2011 14:10

Frédéric DESCHAMPS

Pouvez-vous illustrer certaines actions prévues dans le cadre de ce plan d’animation ?

Plan d’animation rythmé

Jeudi, 01 Décembre 2011 16:54

HAMER Christophe

Le plan d’action de l’animation de la communauté prévoit pour l’heure 6 grands types d’initiatives :
1. la publication de digests très synthétiques de leur actualité dans chacun des 4 sous groupes de la communauté, garantissant par leur nombre la diversité et le rythme des publications,
2. la publication de questions prospectives que le groupe souhaite traiter sur un mode participatif avec les membres de la communauté,
3. la publication de demandes d’assistance et leur résolutions,
4. la publication de portraits de membres à partir de leurs réponses à 5 questions identiques à chaque interview,
5. la publication de bandes dessinées humoristiques autour des sujets Comp&Ben pour créer du lien, du fun et humaniser la communauté,
6. la mise en places d’incentives (concours d’alimentation des profils enrichis, concours de la photo la plus originale de son bureau, etc…).

Mieux connaitre sa communauté

7Jeudi, 01 Décembre 2011 14:09

Severine GUEDE

Avant de lancer votre communauté, avez vous réalisé une cartographie de la communauté ? Si oui sur quels critères vous êtes vous appuyé ?

Mieux connaitre sa communauté

Jeudi, 01 Décembre 2011 16:29

HAMER Christophe

S’agissant d’une jeune filière encore assez mal identifiée, nous avons fait le choix de nous appuyer sur le premier niveau de nos relais, 25 responsables Comp&Ben de Pôles et Territoires qui ont chacun parrainé leurs propres relais jusqu’au plus bas de l’organisation, permettant ainsi d’identifier tous les niveaux et acteurs de la filière, méconnus et auxquels nous n’avions pas accès jusqu’alors.

Capitalisation des données

6Jeudi, 01 Décembre 2011 13:55

Stéphane FOLTZER

Vous avez fait le choix de ne pas vous focaliser sur l’outil retenu et de reprendre une solution déjà utilisée.
Si vous deviez en changer demain, la migration serait-elle difficile au niveau des données existantes et/ou choisiriez-vous de repartir avec un fond documentaire vierge ?

Capitalisation des données

Jeudi, 01 Décembre 2011 16:24

HAMER Christophe

Nous avons fait le choix en effet de déployer un dispositif en open source permettant de faire évoluer l’outil en permanence, en attendant un dispositif commun au catalogue des outils groupe en cours de sélection. L’équipe en charge du projet a bien sûr pour mission de sélectionenr un outil groupe, mais également de prévoir la migration des données dans ce nouveau dispositif, nous nous appuyons donc intégralement sur le travail du groupe pour cette problématique.

Mandat donné à la Communauté des experts

5Mercredi, 30 Novembre 2011 20:22

Pierre PREVEL

Quel mandat (ordre de mission, feuille de route) avez vous défini pour la Communauté des experts ?
Comment gérez vous le lien “Communauté des experts”, “responsables de domaines / sujets (experts en charge de ..)”, et ligne hiérarchique ?

Mandat donné à la Communauté des experts

Jeudi, 01 Décembre 2011 16:18

HAMER Christophe

L’objectif premier de la communauté était à sa création, de constituer et fédérer une jeune filière Comp&Ben, et donner à n’importe quel de ses acteurs, les moyens de s’informer, de se former, demander ou porter assistance.

Votre définition d’un expert

4Mercredi, 30 Novembre 2011 20:19

Pierre PREVEL

Quelle définition avez vous d’un expert (cad : quelle est votre cible d’experts).

Votre définition d’un expert

Jeudi, 01 Décembre 2011 16:12

HAMER Christophe

Vaste question, en existe-t-il une universelle d’ailleurs, je n’en suis pas sûr… Donc de façon très simpliste je dirais que ce sont des collaborateurs bénéficiant d’une technicité, d’une expertise particulière validée par une séniorité minimum, un parcours particulier.

Les guerres de religion …

3Mercredi, 30 Novembre 2011 20:18

Pierre PREVEL

Il arrive souvent que les experts appartiennent à des « chapelles », avec des croyances, des paradigmes, voire des postulats ayant un caractère « sacré ».
Êtes vous confronté à ce genre de difficultés ? Comment les gérez vous ?

Les guerres de religion …

Jeudi, 01 Décembre 2011 16:03

HAMER Christophe

Absolument, c’est avant tout humain et je pense que nous y sommes tous plus ou moins confrontés, surtout lorsque comme nous, nous sommes un Groupe vaste, diverse et complexe, autours de métiers très différents. La communauté a donc été pour nous un des moyens de féderer des membres aux intérets parfois divergents, autour du dénominateur commun le plus important possible, et qui constitue aujourd’hui la politique de rémunération commune à l’ensemble du groupe!

Rendre accessible et utilisable le discours de l’expert …

2Mercredi, 30 Novembre 2011 20:14

Pierre PREVEL

Le savoir d’un expert est sous tendu par une culture (du métier / de la matière), une expérience de plusieurs années (le contexte historique de la connaissance), un vocabulaire spécifique (souvent peuplé d’abréviations et de jargon). Comment faites vous pour que le savoir de l’expert puisse être compris des autres ? Comment faites vous pour contextualiser ce savoir pour le rendre utilisable (ou non si pas pertinent) dans un autre contexte ?
Utilisez vous le story telling (comme organisation des documents de retour d’expérience texte ou vidéo) ? Avec quels résultats ?
Merci

Rendre accessible et utilisable le discours de l’expert …

Jeudi, 01 Décembre 2011 15:59

HAMER Christophe

Bien que la communauté soit diverse, nous n’avons pas constaté pour l’instant de difficultés particulières de compréhension entre les membres qui semblent utiliser un language suffisement commun pous se comprendre. Nous n’avons pas jusqu’alors eu par exemple de questions sur d’éventuels acronymes incompris, et nous n’en avons pour notre part pas non plus repérés…
Sur la question de la contextualisation, du story telling, l’essentiel des interactions de la communauté repose pour l’heure sur des demandes d’assistances par les membres à la communauté, publiques pour la plupart, résolues publiquement et profitant ainsi à l’ensemble de la communauté, et évitant accesoirement (pour les amateurrs de retours sur fonds propres…), qu’une même question soit posée et résolue plusieurs fois individuellement…

Inciter les experts au partage de leur savoir

1Mercredi, 30 Novembre 2011 20:09

Pierre PREVEL

Les experts sont souvent des adeptes du « Personal Branding » car leur savoir fait leur valeur sur le marché.
Comment parvenez vous à les persuader de partager ?

Inciter les experts au partage de leur savoir

Jeudi, 01 Décembre 2011 15:44

HAMER Christophe

Tant que les contributions ne feront pas partie des obectifs évalués chez les experts, ce qui finria par arriver vu l’émergence du phénomène des RSE…, nous serons contraints de favoriser le volontariat en sollocitant et s’appuyant sur les quelques 20% d’experts alimantant naturellement la communauté, et faisant profiter le reste du groupe de leurs interventions, et bien sûr en mettant en avant les portraits de ces “champions de la contribution” pour tenter de faire naître de nouvelles vocations ou gommer certaines appréhensions à s’exprimer publiquement.