L’Évolution de la relation au travail et de la fonction RH vue par Jérôme Barré, DRHG d’Orange

Comme à chaque Rencontre organisée par l’Observatoire, conclusion rime avec grand témoin. Cette année, Jérôme Barré, Directeur Exécutif des Ressources Humaines du Groupe Orange, s’est exprimé sur le thème « Expérience salariée : nouvelle culture managériale à l’ère du numérique ». Sur la base des réalisations achevées par son entreprise, il a partagé sa vision en matière d’évolution de la relation au travail et de la fonction RH.

jerome_barreSuite à la grande crise sociale de 2009, notre intervenant explique que le Groupe a réussi à rétablir un climat social favorable. Aujourd’hui, plus de 60% de ses collaborateurs affirment qu’ils préfèrent travailler chez Orange plutôt qu’ailleurs. Ce chiffre est un fort indicateur d’une nette amélioration de la qualité de vie.

Aujourd’hui, déclare J. Barré, sa mission en qualité de Directeur RH Groupe consiste à maintenir cette situation d’apaisement tout en conduisant des changements induits par l’arrivée du numérique. La digitalisation de la relation client, l’émergence de nouveaux métiers ou encore l’entrée sur de nouveaux secteurs d’activité sont autant d’évolutions qu’il faut accompagner.

Plus précisément, lorsqu’il parle des grandes transformations auxquelles le monde du travail se confronte, J. Barré en identifie quatre sortes :

– La quête de sens : on observe chez les nouvelles générations une attente que l’entreprise apporte un sens sociétal à sa mission.
– Le passage d’une logique de carrière à une logique de développement personnel continu dans le temps, en rupture avec la progression hiérarchique classique. Cela représente aussi une évolution vers une logique de feedbacks récurrents et non pas un seul entretien individuel annuel.
– L’entreprise devient un lieu de services proposés à ses salariés.
– Une attente d’agilité, de fonctionnement fluide et beaucoup plus horizontal. La volonté est de travailler dans une grande entreprise qui fonctionne avec une logique de PME.


Pour Orange, ces quatre tendances sont incontestablement annonciatrices d’un changement dans les postures managériales et les modes de leadership. C’est pourquoi, le Groupe s’est attaché à repenser sa promesse employeur : « être un employeur digital et humain ».
Par ailleurs, notre intervenant nous confie que si le digital est une nécessité chez Orange, c’est également parce qu’il est étroitement lié à son cœur de métier. J. Barré exprime ainsi sa volonté de fournir un service accessible en ligne à l’ensemble des salariés, depuis leur smartphone.

Toutefois, embrasser le digital revient à être conscient des risques qu’il présente : risque de fracture numérique (les salariés ne sont pas toujours digitaux), risque de confondre les sphères professionnelles et personnelles ou encore le risque lié à la protection des données personnelles. Jérôme Barré rappelle que le digital est une formidable opportunité, et qu’elle ne remet en rien en cause les principes qui nous régissent et qui place les hommes et les femmes du groupe au cœur de notre stratégie. La promesse employeur se veut donc, aussi et surtout, une promesse humaine.

En dernier lieu, J. Barré est revenu sur le rôle de la RH et l’expansion de son champ d’action en tant qu’artisan majeur de la transformation. Selon notre grand témoin, la première fonction d’un RH est d’être proche des gens et de s’occuper des situations des personnes. Dans le cadre d’un changement, cette fonction est donc fondamentale. C’est pourquoi, chez Orange, nous ne trouvons pas de Chief Digital Officer : ce rôle est assumé par les Ressources Humaines. Leur mission est composée de quatre essentiels :

Donner du sens aux gens autour de l’anticipation des compétences.
Construire l’Expérience Salariée : il s’agit de transposer les méthodes développées pour les clients finaux pour construire l’offre pour les salariés. Cela passe par l’identification des besoins, l’action de marqueter les solutions, la mise en place de comités marketing, les lancements, la personnalisation et surtout faire en sorte que la valeur de conseil soit apportée par les équipes, notamment des RH.
Accompagner les managers : leur fonction change et est susceptible de continuer à évoluer au cours des prochaines années.
Conduire la digitalisation.

Orange, Oliver Wyman et Mercer ont publié leur livre blanc sur l’évolution de la fonction Ressources Humaines à l’horizon 2020-2025. la synthèse de l’étude ainsi que l’étude elle-même sont consultable ici.