L’Hebdo de l’Observatoire des RSE #8

Aujourd’hui dans l’hebdo de l’Observatoire des Réseaux Sociaux d’Entreprise on parle RH, engagement, et leaders de demain.

On commence avec un article qui définit le rôle particulier de l’engagement pour les RH et la direction de la transformation digitale des organisations. La politique des entreprises doit placer l’engagement au coeur des enjeux RH. Il est question ici de créer une “entreprise augmentée” où les salariés sont alors des ambassadeurs, grâce à des modes de management qui mettent en avant les compétences des collaborateurs.

social media concept

 

On continue avec un autre article des Echos qui s’intéresse aux promesses et aux résultats du Digital RH. Cet article vient répondre au précédent qui affirme que l’engagement doit fournir du crédit mais aussi un atout de séduction clé dans un contexte de “guerre des talents”. La mise en pratique de cette séduction des “digital workers” passe par une forte visibilité (mise à disposition d’un panel d’outils dont un site carrière, une page LinkedIn, Facebook etc.). Ainsi, l’employé potentiel est considéré comme un client qu’il est nécessaire de séduire. Rien de très innovant dans cette définition de la marque employeur que nous offre les Echos. Cependant, l’article pointe réellement du doigt la complexité de la cohérence ces stratégies internes et externes. Si il semble aujourd’hui capital pour une entreprise de briller à travers les différents médias sociaux, il est tout aussi important de refléter cette omniprésence digitale dans le management des nouveaux talents. Les stratégies RH et la culture managériale doivent coopérer avec ces promesses toujours plus élevées pour attirer les talents. Un article à lire absolument.

 

Transition toute trouvée puisque l’article suivant de Bertrand Duperrin évoque aussi ces nouveaux talents et est intitulé : “La transformation digitale, royaume des profils atypiques”.
eau-plongeur

La sélection des talents est évidemment une étape capitale pour appuyer la transformation digitale. Et pour choisir des leaders compétents, il est question de repenser les compétences et les profils attendus, créer de nouvelles normes et ne plus s’appuyer sur les vieux modèles. Enjeu de recrutement, de marque employeur, enjeu RH, de management, de culture et enfin de formation. Place aux nouveaux profils !

 

On termine cet hebdo avec une initiative de l’Observatoire des RSE qui est partenaire du club Digitalisation et Organisation animé par Aurélie Dudezert. Une initiative dont les mots d’ordre seront de manager, communiquer et travailler autrement, et c’est à retrouver ici.