Airbus et les perspectives du digital learning

Lors de la 15ième rencontre de  l’Observatoire, Sophie Delmas, Head of Business Development à L’Atelier BNP Paribas, a  animé une table ronde “Perspective du digital learning : partager et devenir plus riche collectivement”. Elle a interrogé Kristy Anamoutou, HR Innovation Crafter chez Airbus Group University, qui nous a ainsi présenté le digital learning chez Airbus.

K-Anamoutou_Airbus

Kristy Anamoutou, HR Innovation Crafter chez Airbus Group University

Quelle est la conception du digital learning chez Airbus ? 

Pour Airbus, digital learning veut d’abord dire montée en compétences des collaborateurs, des managers et des dirigeants sur les enjeux clés du numérique. L’objectif est de leur faire comprendre les différents mécanismes du digital. Pour cela, le Groupe met en place des produits et services qui permettent d’acculturer aux pratiques, aux nouvelles technologies et aux nouveaux modes de fonctionnement type start-up.

Quels sont les défis et les contraintes observés par Airbus en termes de digital learning ?

Au regard de la nature des produits Airbus, toutes les informations ne sont pas toujours accessibles. Les salariés du Groupe n’ont pas tous accès à Internet pour des raisons de sécurité et le principal défi pour Airbus réside dans l’accessibilité au contenu. La majorité des collaborateurs possède des téléphones portables GSM et seulement un nombre restreint d’entre eux a accès à des smartphones. Le manque d’équipement et la problématique de sécurité de l’information sont donc des enjeux de taille pour la société.

Comment Airbus réussit à relever ses défis et à former les collaborateurs ?

Pour pallier les différentes difficultés évoquées plus haut, Airbus envoie ses salariés « hors les murs » de l’entreprise grâce à des learning expeditions dans des groupes emblématiques du numérique comme Apple. Les collaborateurs participent également à des workshops, durant lesquels ils sont amenés à expérimenter les nouvelles technologies auprès d’experts. Le mot d’ordre est l’ouverture.

Comment Airbus voit-il l’avenir de la formation ?

Un des grands axes à prendre en compte pour Airbus est l’éducation numérique des équipes de formation (veille, benchmarks) pour développer leur maturité digitale. Cela est aussi valable pour les équipes RH. Aujourd’hui, on entend beaucoup parler d’openinnovation mais pourquoi ne pas parler également d’open learning, c’est-à-dire mélanger des talents de secteurs différents afin d’échanger les savoir-faire ?